Actualités
  • TERRE DE FAIENCES



    Exposition prolongée jusqu'au 16 décembre 2012 au Musée Archéologique de Lattes

  • L'atelier de céramique

    Notre histoire

    Tout d'abord, voir l'Hommage à Paul ARTUS : ici

  • Atelier Artus Sifre faïencerie de Montpellier

    Les ateliers Montpelliérains connaissent une grande renommée et attire les ouvriers de la France entière. En 1729, la fabrique de Jacques Ollivier obtient le titre de manufacture royale ; elle emploie alors plus de 300 ouvriers et fabrique notamment de la vaisselle de table et des pots d'apothicaires.

    Atelier Artus Sifre faïencerie de Montpellier

    A cette même époque, les décors de bouquets de fleurs champêtres sur fond blanc caractérisent le style du « vieux Montpellier ». A la fin du XVIIIème siècle, le décor reste le même mais il est réalisé sur un fond jaune : les 2 styles perdures à ce jour.

    Atelier Artus Sifre faïencerie de Montpellier

    La faïence de Montpellier, disparu au XIXème siècle, réapparait à partir de 1901 grâce à la faïencerie de Fontcarrade.

    Atelier Artus Sifre faïencerie de Montpellier

    Aujourd'hui, François Siffre, héritier d'un savoir faire familial de plusieurs générations, est le seul désormais à perpétuer la faïence du « vieux Montpellier » qui contribua à la prospérité de la ville pendant près de 4 siècles.

    Atelier Artus Sifre faïencerie de Montpellier

  • Le travail de la famille de céramistes Siffre et Artus est un témoignage irremplaçable de ce que fut la production de faïence à Montpellier dès le Moyen Age. En effet les membres de cette famille constituent un des maillons d'une série ininterrompue de plusieurs générations d'artisans montpelliérains.

    Atelier Artus Sifre faïencerie de Montpellier

    Paul Artus a reçu sa formation de faïencier entre 1946 et 1949 à Fontcarrade, faïencerie créée au début du XXème siècle et transformée par la suite en école professionnelle.

    Fontcarrade a vu passer de nombreux élèves devenus plus tard des céramistes confirmés. A la fermeture de l'école professionnelle, l'enseignement de la céramique à Montpellier a été assuré par l'Ecole régionale des Beaux-Arts.

    Atelier Artus Sifre faïencerie de Montpellier

    Paul Artus a créé son atelier à la rue de la Taillade en 1947 avant d'avoir quitté Fontcarrade, Pierre Artus, son fils, le rejoint en 1957 puis Henri Siffre, son gendre, en 1967. François Siffre, fils de Henri et Nicole Artus, travaille dès son plus jeune âge dans l'atelier familial puis effectue officiellement son apprentissage de 1980 à 1984. Il est alors le plus jeune apprenti de France. En 1996, François Siffre a créé son propre atelier à Sainte-Croix-de-Quintillargues.

    A la fermeture de Fontcarrade en 1950, Paul Artus a acquis l'ensemble des moules de l'ancienne manufacture pour en poursuivre la fabrication de faïence. Depuis la famille a fabriqué des objets ayant toujours un lien fort avec la production traditionnelle de faïence de Montpellier.

    Atelier Artus Sifre faïencerie de Montpellier

    Les familles Artus et Siffre se sont toujours intéressés de très près aux découvertes archéologiques faites sur les faïenceries et poteries de leur ville afin d'appliquer à leur production les techniques et les modèles des faïenciers d'autrefois. François Siffre maitrise parfaitement l'ensemble des techniques de la faïence du façonnage, tournage et moulage, l'émaillage.

    Atelier Artus Sifre faïencerie de Montpellier

    Atelier Artus Sifre faïencerie de Montpellier

    Atelier Artus Sifre faïencerie de Montpellier

  • Création www.idergo.fr